Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota

8 Juin 2013, 14:55pm

Publié par Baiya

Ah... voilà une jolie sortie pour beau temps comme aujourd'hui!

Je suis allée faire rouler ma petite voiture sur les routes de campagne entre Toyota et Okazaki après avoir lu un article dans le journal qui sugggérait cette destination de promenade:

Oku-tono-jin-ya , 奥殿陣屋

Toyota et Okazaki sont pratiquement limitrophes de Nagoya à l'est et si on sort des agglomérations  urbaines du même nom, on peut trouver plein de tout petits villages, coincés entre la route et un fond de colline boisée. En ce samedi matin il y avait beaucoup d'activité autour des rizières qui ont été mises en eau et plantées et dont on rafraichissait les pourtours en les débarassant des herbes folles.

 

Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota

Pas loin du petit village au temple dont les marches descendent dans les rizières passe un gigantesque autoroute!

Okutono-jinya, entre Okazaki et ToyotaOkutono-jinya, entre Okazaki et Toyota

Hier, en fin d'après-midi, une forte pluie bienvenue avait rafraichi l'atmosphère et fait briller les végétaux. Comme je voulais prendre des photos des fleurs et qu'il promettait de faire chaud, je suis partie assez tôt et je n'étais pas la seule à avoir eu cette bonne idée; d'autant plus, et c'est assez rare au Japon pour le mentionner, l'entrée est complètement GRATUITE!

 

Oku-tono-jin-ya a été bâtie par les descendants de Matsudaira Masatsugu (1577-1646), un des vassaux du Shôgun Tokugawa Hidetada, qui, après la victoire remportée par son seigneur au siège d' Osaka avait reçu en remerciement une position  dont la valeur se chiffrait en plusieurs milliers de 'koku' (une mesure de la quantité de riz suffisante pour nourrir une personne pendant un an). Son fils avait par la suite élevé le rang de son allocation et la famille s'était établie dans la région de Okutono. Ils y avait construit ce Jin-ya 陣屋  qui leur tenait lieu de 'siège administratif' au milieu des villages et hameaux qui constituaient leur domaine. La construction du Jin-ya a été terminée en 1707.

Mais je ne vous fais pas languir plus longtemps!

Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota

On est accueilli à l'entrée du domaine par ce magnifique parterre de pavots.

Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota

L'article du journal nous proposait de profiter des délicieux parfums de la roseraie.

On y trouve un millier de pieds de 105 variétés différentes de roses! parmi lesquelles une rose mauve, une petite nouvelle qui a fait bien parlé d'elle l'année dernière, la 'tama-mo' 玉藻.

C'est une rose avec une multitude de pétales froncés . Malheureusement ce matin, aucune tama-mo n'était prête à se laisser photographier. Mais il y avait des boutons prometteurs! Elle ressemble un peu à cette rose...en mauve.

Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota

A partir du champ de pavot, on monte un petit escalier pour se trouver au niveau de la roseraie. Ici et là autour du domaine sont dressées les bannières avec l'emblème de la famille Matsudaira, la vigne vierge.

Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota

Le domaine est organisé autour de bâtiments bordant un jardin japonais et dans lesquels on peut boire et se restaurer. Derrière se trouve une petite colline qui culmine à 250 mètres avec un temple et un sanctuaire, chacun d'un côté différent du domaine.

Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota

Dans l'enceinte du domaine, il y a différentes parties réservées à d'autres fleurs, en saison un parterre de pivoines et d'aulx d'ornement, une pergola soutenant des glycines, et une autre des pieds de kiwis, un verger de pruniers, dont certains pleureurs!

Okutono-jinya, entre Okazaki et ToyotaOkutono-jinya, entre Okazaki et ToyotaOkutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et ToyotaOkutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et ToyotaOkutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et ToyotaOkutono-jinya, entre Okazaki et ToyotaOkutono-jinya, entre Okazaki et Toyota

Le jardin japonais est paysagé sur une petite pente qui monte derrière un côté de l'étang et de ses carpes.

Okutono-jinya, entre Okazaki et ToyotaOkutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et ToyotaOkutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et ToyotaOkutono-jinya, entre Okazaki et ToyotaOkutono-jinya, entre Okazaki et Toyota

Musée retraçant l'histoire du clan Matsudaira, petits points de vente et salons de thé, restauration rapide à la japonaise, nouilles, thé, pâtisseries traditionnelles, légumes frais, condiments de légumes conservés dans du miso rouge....on peut passer un bon moment à se reposer après la promenade.

Okutono-jinya, entre Okazaki et ToyotaOkutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et ToyotaOkutono-jinya, entre Okazaki et ToyotaOkutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et ToyotaOkutono-jinya, entre Okazaki et Toyota

Il y a aussi un espace qui explique l'art des hanabi-shi, les lanceurs de feux d'artifice. C'est un artisanat renommé de la région de Mikawa.

Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et ToyotaOkutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota

Et pour terminer....les stars de la journée: les roses!

Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota
Okutono-jinya, entre Okazaki et Toyota

Commenter cet article

margareth 16/06/2013 09:02

Après avoir lu ton article, j'ai l'impression d'avoir fait avec toi une très agréable promenade dans un lieu tranquille, plein de couleurs, d'odeurs, de soleil et sans doute de chants d'oiseau, tout cela en accord avec le ciel bleu (enfin !)que je vois de ma fenêtre.

Baiya 16/06/2013 09:44

Merci chère Margareth. Je suis contente de t'avoir fait plaisir.

Marie Claude 14/06/2013 10:41

Jolie balade au milieu de belles roses sans épines et sans parfum je suppose...N'empêche, j'y serais bien allée en ta compagnie !

Baiya 14/06/2013 11:14

Merci Marie-Claude! si, si certaines roses avaient des épines, il ne faut pas croire....et sentaient bon aussi. Ça fait une éternité que je ne suis pas allée en France admirer des roses. Dans les pays au climat quasi-tropical, les fleurs ont rarement de parfum, c'est vrai.

celine 13/06/2013 13:47

Les contrastes de couleur sont vraiment superbes

Baiya 14/06/2013 11:10

Merci Céline. J'ai beaucoup aimé cet endroit.

Mab 09/06/2013 00:37

Magnifique ! Dommage qu'il n'y ai pas les odeurs ;)

Baiya 14/06/2013 11:10

Merci Mab! après la pluie, il y avait de tendres odeurs de verdure.