Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Matsuzakaya, au soleil de Paris!

21 Avril 2013, 14:21pm

Publié par Baiya

Matsuzakaya, l'emblématique grand magasin de Nagoya a rénové son sous-sol qui est, depuis le 17 de ce mois, tout beau, tout brillant.

Le sous-sol des grands magasins ou, en japonais, 'depa-chika' (de 'depaato', grand magasin et 'chika', sous-sol) est en soi une icône culturelle japonaise, un paradis des gourmands. Dédiés à l'alimentation, c'est dans ces lieux que rivalisent les boutiques et enseignes représentant la gastronomie de l'archipel. Pour que l'intérêt des clients ne faillisse pas il est donc nécessaire d'y varier les plaisirs, petit exercice difficile dont les résultats ne manquent pas d'apparaître en bonne place dans les médias.

 

Matsuzakaya, au soleil de Paris!

On va manger plein de bonnes choses, c'est sûr.

Mais la raison pour laquelle je vous parle de cela c'est que j'ai lu dans le journal que le concept qui soutend ce récent lifting c'est d'émuler l'ambiance des commerces de quartier parisien!

Pour cela un certain nombre de nouveaux magasins de pains, fromages et autres plats préparés sont venus rejoindre la grande famille du 'depa-chika'.

Et ce n'est pas tout: l'article du journal parlait surtout de la collaboration entre Panasonic et Matsuzakaya dans le choix de l'éclairage. Panasonic fait ici ses premiers pas dans le lancement dune nouvelle gamme de luminaires pour espaces commerciaux, qui seront disponibles en juin. Utilisant l'incontournable technologie des LED, la qualité de lumière qui baigne les rayons varie au fil de la journée, comme la lumière extérieure. 

MAGIQUE, non? Fixés au plafond se trouvent 261 supports de diodes dont la lumière est modulable sur 4 niveaux de lumière blanche à orangée. Tout cela est orchestré sur une partition qui prend en compte les caractéristiques saisonnales et horaires.

Matsuzakaya, au soleil de Paris!

Matsuzakaya fait partie maintenant du groupe Daimaru-Matsuzakaya, l'alliance de deux sociétés japonaises de commerce de détail à la longue histoire.

Comme Mitsukoshi (1673), dont on considère qu'il a créé le premier grand magasin de l'ère 'moderne' en 1904 à Tokyo, Matsuzakaya (1611) trouve ses racines dans un commerce de kimono ouvert dans l'arrondissement central de Naka-ku de Nagoya.

Le cattleya est la fleur symbole de Matsuzakaya que l'on retrouve sur tous leurs emballages.

Matsuzakaya, au soleil de Paris!Matsuzakaya, au soleil de Paris!

Commenter cet article

Marie Claude 22/04/2013 15:12

Ce qui est bien dans ce genre de grand magasin, c'est que l'on peut goûter à tout ! En restant quelque temps dans le sous-sol de Daimaru à Tokyo, on peut se passer de diner !