Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mâra, l'éléphanteau de Toyohashi

26 Août 2013, 12:01pm

Publié par Baiya

Les Japonais (comme beaucoup d'autres dans le monde) nourrissent une affection particulière envers les éléphants.

Dans notre région, ce sont les aventures de Mâra, un bébé naît au zoo de Toyohashi qui alimentent l'actualité.

Mâra est né en septembre 2011, le quatrième bébé éléphant d'Asie né en captivité au Japon et le premier dans la région du Tokaï.

En janvier de cette année, on a appris que le petit mâle souffrait de fractures aux deux pattes de devant!

Depuis l'année dernière on avait remarqué que Mâra n'était pas fort sur ses pattes et qu'il avait tendance à tomber facilement. Des radios début 2013 ont confirmé la cause de cette faiblesse qui serait dûe en partie au fait que Mâra n'a pas pu être allaité par sa mère et que probablement le lait en poudre ne contenait pas les éléments nécessaires à la constitution de son ossature.

On lui a plâtré les jambes et il a été  entouré d'un groupe de soigneurs 24 heures sur 24 jusqu'en mai, quand on a constaté que les os s'étaient de nouveau consolidés.

Mâra, l'éléphanteau de Toyohashi

Depuis juillet on a commencé une rééducation qui  comprend l'immersion du petit éléphant dans une piscine soutenu par des harnais.

Ce genre de blessure n'est pas rare chez les éléphants en captivité qui manquent d'espace pour faire de l'exercice et sans possibilité de soins, mène l'animal à devenir incapable de bouger et donc à sa mort, soi par euthanasie, soit naturelle.

Le staff du zoo font le maximum pour trouver une solution mais pour l'instant le pronostic n'est pas formidable.

Mâra, l'éléphanteau de Toyohashi

La raison en est différente mais tous les Japonais connaissent l'histoire des éléphants (et autres animaux sauvages de grande taille) qui ont été sacrifiés dans les zoos japonais pendant la seconde guerre mondiale.

Il y a un livre pour enfants à ce sujet qui est basé sur l'histoire des éléphants du zoo d'Ueno:

L'auteur en est 土家 由岐雄 (TSUCHIYA Yukio).

Mâra, l'éléphanteau de Toyohashi

Un manga-ka,飯森 広一 (IIMORI Kô-ichi) a également écrit une série de livres sur les soigneurs animaliers du fameux zoo de Tokyo.

Mâra, l'éléphanteau de Toyohashi

Je crois que nombreuses sont les personnes vivant au Japon qui ont été émues par le documentaire sur le sort de Hanako, la première éléphante d'Asie en provenance de Thaïlande hébergée à Ueno en 1935 et qui a été tuée pendant la guerre car on ne pouvait plus la nourrir.

Ce documentaire, 'Zô no Hanako-san'  fait partie de la série de 5 films 'Sen no Kaze ni natte', diffusée en 2007 sur la chaine Fuji-Terebi,  dont le thème général était une réflexion sur l'absence et le deuil.

Je vous mets la chanson-titre, interprété par le ténor AKIKAWA Masafumi,  qui a été un hit absolu au Japon. Les paroles sont inspirées d'un poème de Mary Elizabeth Frye, 'Do not stand at my grave and weep'.

'Ne pleurez pas, vous qui vous trouvez devant ma tombe....je ne suis pas là...je ne dors pas là... je suis mille souffles, dans les mille vents qui soufflent autour de vous dans ce grand ciel....'

Commenter cet article

Mai 26/08/2013 15:11

Bonsoir Baiya, quand je suis allée au zoo de Toyohashi, je n'ai pas pu voir Mâra. Il est mignon ! mais je ne savais pas ses fractures aux pattes, pauvre Mâra... J'habitais à Tokyo, quand je suis allée au zoo d'Ueno dans mon enfance mes parents m'ont acheté une peluche d'éléphant, c'est un souvenir. Belle soirée.

Baiya 26/08/2013 15:56

Oui, c'est terrible pour cette petite bête. Je me demande s'il va s'en sortir. Merci pour le commentaire Mai-san!