Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Mont Hiei

13 Septembre 2013, 10:26am

Publié par Baiya

Pour ce dernier billet qui présente une de mes destinations du mois d'août, j'ai décidé d'être paresseuse.

En effet, le Mont Hiei et l'ensemble de sanctuaires et de temples qui en sont autant de joyaux, sont inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO et donc, largement documentés dans toutes les langues sur le net. Quelques liens seront sans doute suffisants à combler votre curiosité intellectuelle!

J'avais déjà parlé dans un précédent billet de certains événements contemporains qui ont marqué l'histoire du Mont et de Enryakuji.

Avant O-bon, je suis allée passer une nuit dans l'établissement tenu par les moines, Enryaku-ji-kaikan,  et sur deux jours j'ai profité pleinement des promenades à pied qui peuvent être faites entre les 3 lieux principaux d'implantation des bâtiments. L'hôtel n'est pas très bon marché, mais les chambres sont extrêmement vastes; il n'y a pas de salles de bains individuelles dans les chambres seulement des toilettes et un lavabo: on utilise donc les bains publics qui ne sont ouverts que le soir; le repas du soir et le petit déjeuner sont composés de plats entièrement végétariens, de la cuisine de temple. Le plus grand avantage de cette auberge est que l'on peut ainsi participer aux prières du matin (6h30) avec les moines, dans le Konpon-chu-do.

Quand je suis arrivée, c'était le jour du grand feu d'artifice du Lac Biwa qui a lieu en général autour du 8 août et sur la route qui monte au sommet de Hiei-zan, les photographes avaient installé leurs trépieds dès le matin:

Le Mont HieiLe Mont Hiei
Le Mont Hiei

La voiture garée à l'hôtel, en route pour une promenade qui nous permet de visiter d'abord la partie Est, Tôdô .

 

Le Mont Hiei
Le Mont HieiLe Mont HieiLe Mont Hiei
Le Mont HieiLe Mont Hiei

Puis nous continuons à travers les bois vers la partie Ouest, Sai-tô.

C'était l'heure de la prière au Ninai-dô et de grandes pancartes nous demandaient d'être silencieux.

 

Le Mont HieiLe Mont Hiei
Le Mont HieiLe Mont HieiLe Mont Hiei
Le Mont HieiLe Mont Hiei
Le Mont HieiLe Mont Hiei

Il faisait tellement chaud et humide que le bain a été un véritable plaisir!

Puis nous avons avalé un excellent dîner végétarien:

Le Mont Hiei
Le Mont HieiLe Mont Hiei
Le Mont Hiei

Le lendemain matin, après un copieux petit déjeuner, également végétarien, nous avons pris la route vers la troisième partie du site, Yokawa.Toujours ces magnifiques constructions en bois peint en rouge et des temples qui côtoient des sanctuaires; également un centre de formation pour les jeunes moines qui étaient en pleine pratique des litanies et du rituel qui les accompagne.

Après l'implantation de la branche Tendai du bouddhisme sur les hauteurs du Mont Hiei, ses moines ont eu à de nombreuses reprises maille à partir avec les représentants d'autres écoles ou monastères installés autour de Kyoto.

Parmi les abbés célèbres de Tendai, on compte Ryôgen dont l'effigie protège le Shiki-Kô-Dô . Il est connu pour avoir défendu avec acharnement le domaine de Tendai.

Le Mont Hiei
Le Mont Hiei
Le Mont Hiei
Le Mont Hiei
Le Mont Hiei
Le Mont Hiei
Le Mont Hiei
Le Mont Hiei
Le Mont Hiei
Le Mont Hiei
Le Mont Hiei
Le Mont Hiei
Le Mont Hiei

Sur la dernière photo ci-dessus, Tsuno Daishi, la représentation de Ryôgen, le moine patron de Shiki-Kô-dô à Yokawa; il est représenté avec des cornes quand il est en train de subjuguer des esprits vengeurs. Dans le bâtiment de Shiki-Kô-dô, il y avait une nonne d'un âge respectable et deux jeunes femmes d'une trentaine d'années qui consultaient pour des perspectives de mariage; elles venaient de payer le prix de la consultation et attendait avec beaucoup d'impatience l'officiant qui allait les éclairer sur leur avenir matrimonial. Moi, je me suis contentée de m'acheter un petit talisman à poser dans la voiture!

En descendant du Mont Hiei, on se trouve dans une partie verdoyante de la région autour du Lac Biwa.

Le Mont Hiei
Le Mont HieiLe Mont Hiei
Le Mont Hiei

Pour rejoindre l'autoroute vers Nagoya, nous avons utilisé le grand pont du Lac Biwa, un peu au-dessus de Otsu.

Ce pont est un ouvrage construit par Obayashi-gumi, achevé en 1994: en 2009 on a ajouté un intérêt supplémentaire au pont grâce à un revêtement qui, au contact des pneus de voitures, émet une mélodie.
Ce pont est un ouvrage construit par Obayashi-gumi, achevé en 1994: en 2009 on a ajouté un intérêt supplémentaire au pont grâce à un revêtement qui, au contact des pneus de voitures, émet une mélodie.

Ce pont est un ouvrage construit par Obayashi-gumi, achevé en 1994: en 2009 on a ajouté un intérêt supplémentaire au pont grâce à un revêtement qui, au contact des pneus de voitures, émet une mélodie.

Sur une distance de 610m, on peut entendre la mélodie du chant des bateaux du Lac Biwa: 'nous sommes les enfants du lac...'

On trouve ici tous les renseignements possibles sur les 'melody roads' du Japon ainsi que des conseils pour profiter au mieux de cette technique. A respecter absolument: la limite de vitesse, sinon, le plaisir est irrémédiablement gâché.

Les 'melody roads' existent dans peu de pays: le Danemark, le Japon, la Corée du Sud, les USA et maintenant la Chine.

Commenter cet article

Marie Claude 16/09/2013 15:46

Les bâtiments bien sûr mais surtout la forêt et ces rizières tellement vertes qu'on y pataugerais ...Quel charme envoûtant

Barbizon 14/09/2013 12:26

Bonjour Baya, merci d’être passée sur mon blog, c'est gentil! Je suis contente de découvrir un nouveau blog et une nouvelle voisine, le Japon je n'y suis allée qu'une fois et je n'ai pas vu grand chose au final car je ne suis restée qu'a Tokyo. Cette balade est tout a fait charmante, j'aime beaucoup cette nature qui a l'air bien différente de ce que l'on trouve ici. Cette melodie road est incroyable..c'est ingénieux! A bientôt, Sylvie

David Pasmalin 13/09/2013 21:51

Ca donne vraiment envie d'y aller !

Baiya 14/09/2013 00:57

C'est très facile d'y aller à partir de Kyoto et même seulement pour la journée. Si on aime marcher dans la forêt (c'est escarpé) on peut se régaler. Sinon, il y a un funiculaire jusqu'en haut.

Mimisan 13/09/2013 16:49

Je pense aussi que pour bien profiter du Mont Hiei, il faut passer la nuit. Tu me diras en MP quels sont les prix.

J'aime particulièrement la photo avec les moines en prière, à travers les feuillages.Certains la trouveront peut-être 'djimi", je la trouve très expressive.

Baiya 14/09/2013 00:56

Merci Marie-France!
Pour les prix je pense que tu peux les trouver sur le site et ils ont des offres aussi sur des sites comme Jalan; ça dépend des moments de l'année. Par exemple pour le nouvel an, ils n'acceptent que les réservations par téléphone et cela depuis le premier septembre. C'est vrai que de là-haut, ça doit être magnifique le lever du soleil. Et si en plus on peut avoir une petite prière avec les moines, c'est le top. Aucune idée des prix pour le nouvel an!