Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 7 précieux aliments du solstice d'hiver

20 Décembre 2016, 20:19pm

Publié par Baiya

pour consulter les billets du blog précédent cliquer sur le bouton ci-dessus

 

 

Pour consulter les billets du blog précédent, cliquer sur le bouton ci-dessus

Le 21 décembre c'est 'tô-ji' une des 24 divisions solaires de l'année, le 'sommet de l'hiver' comme l'indiquent les 2 caractères chinois que l'on utilise : 冬至.

Le solstice d'hiver.

 

Les 7 précieux aliments du solstice d'hiver

Les 24 divisions solaires ou 'ni-jû-shi-sekki' en japonais, 二十四節気 sont nées en Chine il y a plus de 2000 ans et elles apparaissent encore dans les calendriers, un souvenir de l'ancien temps rythmé par le changement apparent des saisons et les tâches agricoles qui allaient de pair bien que, concernant le Japon, il y ait toujours eu, en fonction des régions, des difficultés à poser ce calendrier sur la réalité nipponne.

Les 7 précieux aliments du solstice d'hiver

En dehors des équinoxes et des solstices, termes qui font partie de notre vocabulaire occidental, le 'petit froid' (6 janvier) ou le 'grand froid' (21 janvier), la 'pluie pour le grain' (20 avril), le 'grain plein' (29 mai) la 'petite chaleur' (7 juillet) et la 'grande chaleur' (22 juillet), la 'rosée blanche' (7 septembre), la 'descente du givre' (23 octobre) etc... sont autant de termes qui me font rêver, plus à travers leurs écritures en caractères chinois que leurs plates traductions en français!

Les 7 précieux aliments du solstice d'hiver

Ici, au Japon le 'tô-ji' est l'occasion de faire le plein de vitamines et de forces pour affronter le froid qui arrive. On prend un bain dans lequel on a fait tremper des yuzu et on mange du potiron mijoté avec des haricots rouges azuki: un plat que l'on appelle 'itoko-ni', itoko voulant dire 'cousin' et 'ni', 'mijoté', car les 2 légumes partagent une douceur pas trop sucrée mais leurs temps de cuisson sont différents (une des explications au nom de la recette!).

Les 7 précieux aliments du solstice d'hiver

Il s'agit d'engranger le plus possible d'éléments auspicieux, porteurs de 'chance' en japonais 'un' .

Et pour cela on recommande de  favoriser 7 aliments dont les noms contiennent chacun deux fois le son 'n' ou 'un' (en français, on prononcera 'oune')

Ce sont:

-nan-kin , ou 'kabocha', le potiron

-ren-kon, ou racine de lotus

-nin-jin, ou carotte

-gin-nan, ou noix de gingko

-kin-kan, ou kumquat

-kan-ten, ou agar-agar

et

-un-don, ou udon, les grosses nouilles de farine de froment.

Les 7 précieux aliments du solstice d'hiver
Les 7 précieux aliments du solstice d'hiver
Les 7 précieux aliments du solstice d'hiver
Les 7 précieux aliments du solstice d'hiver
Les 7 précieux aliments du solstice d'hiver
Les 7 précieux aliments du solstice d'hiver
Les 7 précieux aliments du solstice d'hiver

Maintenant à vous de mettre toutes les chances de votre côté: à vos marmites!
et commencez par prendre un bon bain délassant ce soir-là.

Commenter cet article

will-uchan 23/12/2016 15:13

Bonjour/Bonsoir.

Ahhh, super billet sur une partie de la culture Japonaise assez peu connue des occidentaux, moi compris ^^.

Grand remerciement pour cette information.

Baiya 23/12/2016 15:16

Merci Will. En fait moi non plus je n'y connaissais pas grand chose avant de chercher ces infos.

mimisan 23/12/2016 15:02

Ta science m'impressionne toujours autant!
Ces noms, même dans leur traduction française me paraissent bien exotiques :D

Baiya 23/12/2016 15:18

Figure-toi que, à part l'appellation 'tô-ji', le potiron et le yuzu je n'y connaissais pratiquement rien. C'est un article dans le journal qui a aiguisé ma curiosité et j'ai un peu creusé. J'espère qu'il n'y a pas trop d'erreurs!