Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La famille de 4 à 7

26 Novembre 2016, 20:31pm

Publié par Baiya

pour consulter les billets du blog précédent cliquer sur le bouton ci-dessus

 

 

Pour consulter les billets du blog précédent, cliquer sur le bouton ci-dessus

Dans les épisodes précédents, on a vu que:
1- une embrassade entre époux le matin avant de partir était le meilleur anti-stress qui soit.

2- la musique de Mozart était la BGM anti-dote idéale pour régler les petits malentendus dans le couple

3-la mère de famille (et chef cuisinière de la maisonnée) pouvait par ses seules indications réguler au mieux la digestion de ses ouaïlles

Il est temps de passer aux 4 étapes suivantes:

La famille de 4 à 7
La famille de 4 à 7
La famille de 4 à 7
La famille de 4 à 7

Chapitre 4, ou comment lutter contre la procrastination habituelle de Papa:
la visite médicale annuelle le somme de perdre du poids mais  sa bonne volonté est de courte durée.

Voilà donc Maman avec son bon sens habituel qui propose à la maisonnée de se lever un quart d"heure plus tôt et de faire une tâche ménagère.

Ainsi soutenu par sa petite famille, Papa ne peut qu'améliorer son coup de serpillère!

La note scientifique à retenir:

L'existence et la bonne utilisation du NEAT, ou Non Exercise ActivityThermogenesis, autrement dit la combustion de calories par une activité quotidienne non sportive qui peut se monter à 800 calories par jour.

Ce n'est pas rien!!!!!

La famille de 4 à 7
La famille de 4 à 7
La famille de 4 à 7
La famille de 4 à 7

Chapitre 5; ou comment une bonne dispute peut dégager l'atmosphère et renforcer le couple.

Ou on apprend, basé sur des études de psychologie faites à l'Université du Texas, qu'il faut mieux percer l'abcès rapidement en cas de désaccord plutôt que de ronger son frein et de prendre sur soi. Ainsi selon ces études, les couples qui dès le début, ont pu se disputer au lieu de rester silencieux, sont deux ans et demi plus tard plus harmonieux! comme s'ils avaient été 'immunisés' en quelque sorte....

Dans les familles avec des enfants, cela peut être difficile pour les parents d'avoir un espace dans lequel ils peuvent communiquer mais le partage des opinions opposées ne peut que renforcer le couple.

La famille de 4 à 7
La famille de 4 à 7
La famille de 4 à 7
La famille de 4 à 7

Chapitre 6: ou comment le cocooning en famille peut être excellent pour augmenter le sentiment de bien-être.

A la sortie de table, et au lieu de se précipiter pour ranger et remettre tout en ordre, la famille, le ventre plein, s'affale doucement devant la télévision et sur le tapis du salon.

Haaaaaa, le plaisir de ne rien faire, de s'assoupir ou de bailler tranquillement qui permet à l'hormone du plaisir l'oxytocine de gagner nos centres nerveux.

il sera toujours temps (après une vingtaine de minutes par exemple) de s'attaquer à la vaisselle!

La famille de 4 à 7
La famille de 4 à 7

Chapitre 7: ou comment Papa apprend à son fils que l'on a le droit de pleurer quand on est triste.

En effet au Japon, on dit facilement, aux garçons en particulier, qu'ils doivent être fort et ne pas se laisser aller à leurs émotions.

Si l'on ne pouvait s'en persuader, le scientifique est là pour vous convaincre; en effet 'pleurer' permettrait d'évacuer les hormones cause de stress, par exemple le cortisol.

La simple petite tape sur l'épaule du père face à la détresse de son fils et visant à l'encourager à laisser libre cours à ses émotions sera un grand pas vers la construction d'une famille heureuse.

Ainsi se termine notre feuilleton de 2 semaines qui proposait de nouvelles fondations à la famille. On peut dégager 3 mots-clès qui mettent l'accent sur les nouvelles stratégies à développer :

empathie, spontanéité et communication

Commenter cet article

Valérie 02/05/2017 15:45

Tout cela était intéressant à lire. Je suis d'accord avec le fait d’attendre quelques minutes pour faire la vaisselle après les repas. C'est ce que je fais toujours, lol. Même le matin, j'évite de me lancer tout de suite dans les corvées, je prends le temps de me réveiller.

Laure 27/11/2016 13:50

Alléluïa !
Bon et bien, du moment que ces lectures ne font de mal à personne, c'est déjà ça.

Et je souhaite à tous les garçons japonais de pleurer autant qu'ils le veulent...

Bises

Baiya 12/12/2016 23:16

Je peux te rassurer à ce sujet. Il y a de plus en plus de garçons qui pleurent et de filles qu'on qualifie de 'mangeuses de viande', qui sont sûres d'elles et aiment contrôler leurs vies, par rapport aux 'mangeurs(ses) d'herbe' ceux (celles) qui se mettent moins en avant et laissent les autres décider pour eux.

mimisan 26/11/2016 16:36

Beaucoup de niaiseries dans leur façon d'aborder le problème, non?
Et leur façon de toujours recourir à une explication ou justification scientifique, chimique, ou pseudo-scientifique...
De tpute façon la psychologie n'a jamais été leur fort...

Baiya 27/11/2016 00:05

Depuis la lancée de cette campagne, je suis passée par la phase interloquée, puis perplexe, puis remise en question: en effet je suis toujours étonnée d'être....... étonnée par la différence, et d'avoir l'impression que plus je reste ici, moins je comprends les mentalités.
Je me demande quelle portée a eu cette série de double pages dans les médias; c'était vraiment de l'écrit pour de l'écrit et les accroches sur la gauche étaient quand même pour moi assez pauvres. Alors, combien de personnes ont vraiment été tentées de tout lire des textes de droite??????

En tout cas, ce qui est manifeste pour moi, c'est d'abord la direction de la pensée; on dit beaucoup qu'en Asie la réflexion prend des formes circonvolutives alors qu'en Occident, elle est llinéaire. C'est vraiment le cas ici, il me semble, car on est loin d'être monté en puissance entre un point A et un point B. On fait des ronds, et encore des ronds, on touche à ci, on touche à ça.

Une autre chose qui me frappe, c'est l'image de la mère de famille qui se dégage: non seulement elle est plutôt fort mais aussi elle semble investie du rôle majeur pour structurer cette fameuse 'famille', même si après c'est quand même au père qu'est donné le beau rôle, celui qui semble un peu au-dessus de la mêlée, qui met le point décisif.

Enfin, au niveau psychologique, on est à des années lumière de tout ce qui nous semble comme acquis, en France en tout cas. L'empathie est préconisée, donc elle ne va pas de soi. Les stratégies de communication sont à bâtir entièrement, et l'Amour, alors là ??????? ça correspond à ce que je crois savoir de la réalité de beaucoup de couples et de familles ici, même si je connais des contre-exemples.