Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le lac Shôrenji à Mie

3 Août 2016, 21:17pm

Publié par Baiya

pour consulter les billets du blog précédent cliquer sur le bouton ci-dessus

 

 

Pour consulter les billets du blog précédent, cliquer sur le bouton ci-dessus

Les derniers partiels corrigés, je suis partie faire une petite excursion dans la préfecture d'à côté, à Mie.

J'avais annoncé que je reverrais bien les 48 cascades d'Akame et leurs pulvérisations d'ions négatifs. Il y a presque 3 ans, j'y étais allée au début de l'automne et c'était un excellent souvenir que vous pouvez lire  ICI.

Finalement je suis bien partie pour la ville de Nabari mais j'ai tourné à gauche un peu avant Akame pour aller admirer le Lac Shôrenji  (青蓮寺湖)  ! Autant faire de nouvelles expériences tant qu'on le peut. En ce moment c'est la saison pour savourer des myrtilles et du raisin...ou acheter en route de la viande de sanglier, pourquoi pas?

Le lac Shôrenji à Mie

Le barrage qui ferme le lac à une extrémité est très impressionnant et on peut faire une belle balade qui traverse les 2 ponts les plus importants. On gare la voiture à un endroit et on suit la route tranquillement en faisant une boucle. Il n'y a que très peu de circulation; par contre, ce jour-là, j'ai été ennuyée par de nombreux insectes volants très têtus.

Le lac Shôrenji à Mie
Le lac Shôrenji à Mie

On monte rapidement entre les ponts, le rouge puis le bleu, et on profite ainsi du magnifique paysage!

Le lac Shôrenji à Mie
Le lac Shôrenji à Mie
Le lac Shôrenji à Mie
Le lac Shôrenji à Mie

Il a commencé à pleuvoir, ce qui expliquait peut-être l'archarnement des moucherons et autres frelons! J'ai donc repris ma voiture pour rejoindre ma destination du soir, une auberge traditionnelle de bains à la source d'Akame. 

Le lac Shôrenji à Mie
Le lac Shôrenji à Mie
Le lac Shôrenji à Mie

Les rizières offrent leurs rangs serrés de plants drus, mais elles sont maintenant toutes protégées par des grillages contre l'assaut des animaux sauvages qui deviennent de plus en plus téméraires. Dans tout le Japon, les cerfs et les sangliers sont devenus de vrais fléaux pour les agriculteurs.

Le lac Shôrenji à Mie

Dans le prochain billet je vous parlerai de l'auberge San-Sui-En!

Commenter cet article