Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture manga et lutte contre le SIDA

3 Juin 2015, 18:31pm

Publié par Baiya

(pour consulter les billets du blog précédent cliquer sur le bouton ci-dessus)

En ce moment l'illustration d'un poster est en train de devenir virale sur le net:

Culture manga et lutte contre le SIDA

Il s'agit de l'image choisie par les services sanitaires de la mairie de Toyohashi (une ville située à 70kms de Nagoya) pour illustrer leur campagne de dépistage du VIH ,  très nettement destinée aux adolescents.

Au Japon on ne parle pas énormément du VIH et du SIDA mais tout est fait au niveau des municipalités pour proposer des tests gratuits et anonymes facilement accessibles  à tous.

A Nagoya, chaque arrondissement offre le service un jour et à des horaires différents de la semaine sans rendez-vous;  on peut faire une prise de sang même le dimanche (sur rendez-vous) deux après-midis par mois au centre-ville, et avoir les résultats 2 heures plus tard si on le demande; sinon, les résultats sont communiqués une semaine plus tard.

Alors, pourquoi ce poster fait-il le buzz????

C'est à cause non seulement de la tenue vestimentaire du jeune couple, qui semble être un uniforme de lycéens, également à cause du dialogue:


-Le garçon: et si on allait faire le test du VIH ensemble????

-La fille (légèrement rougissante): ........oui

 

Mais SURTOUT à cause de la pose du garçon qui a posé son avant-bras avec le bruit 'DON' sur le mur  contre lequel est adossé la jeune fille.

C'est une pose qui, pour les occidentaux, ne présente pas de particularité je pense mais dont, pour les Japonais, il se dégage une affirmation de virilité et de sex-appeal.

On trouve des scènes de ce genre depuis longtemps dans les manga et les films d'animation; le personnage masculin y affirmait alors sa force et sa supériorité mais c'est assez récemment que le nom qu'on lui a donné a gagné une grande popularité: la pose 'Kabe-DON' décrit le fait que le garçon appuie avec force et bruit, 'DON', son avant-bras sur le mur; il se trouve face à la fille qui est de fait plus ou moins coincée devant lui et contre le mur, 'kabe'. Ce qui a changé aussi, c'est que le garçon qui se comporte ainsi n'a pas besoin d'être un super héros.

Culture manga et lutte contre le SIDA
Culture manga et lutte contre le SIDA

Quand on s'Intéresse un peu aux comportements d'approche des couples au Japon et de leur représentations dans les feuilletons télévisés, manga etc.... on est frappé par la fréquence de l'embrassade par derrière, que ce soit initié par l'un ou l'autre membre du couple.

Culture manga et lutte contre le SIDA
Culture manga et lutte contre le SIDA

Les deux illustrations ci-dessus proviennent du manga L♥DK et de sa version filmée qui sont crédités par l'entreprise U-can  pour la popularisation récente de l'expression et de la pose 'Kabe-DON' .

U-Can, société de cours par correspondance, a d'ailleurs classé l'expression 'Kabe-DON ' parmi les 10 expressions les plus populaires de l'année 2014.

Voici une petite évolution de la première de couverture de L♥DK:

Culture manga et lutte contre le SIDA
Culture manga et lutte contre le SIDA
Culture manga et lutte contre le SIDA

Mais comme on le sait bien, le temps virtuel dépasse souvent le temps réel et l'expression a déjà été subvertie pour décrire des pratiques plus violentes et même répréhensibles. On ne parle plus de 'mur' mais de 'plancher' et on ne s'attarde pas au baiser.

Il faut espérer que le poster de Toyohashi ne va pas, chez les jeunes qu'il vise, provoquer une certaine hilarité plutôt qu'une prise de conscience des risques d'une sexualité hasardeuse. Mais, en tout cas, il aura probablement le mérite d'intriguer sinon d'intéresser et plus que l'illustration, c'est le message d'une prise de responsabilité partagée par les 2 membres du couple qui me paraît extrêmement intressant et très novateur ici.

Commenter cet article