Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des élections : vers une société nouvelle?

5 Avril 2015, 18:09pm

Publié par Baiya

Des élections : vers une société nouvelle?

(pour consulter les billets du blog précédent cliquer sur le bouton ci-dessus)

Dans une semaine, le 12 avril, les résidents des 16 arrondissements de  Nagoya (majeurs de nationalité japonaise) vont élire les membres du conseil municipal: pour 75 places, il y a quelques 136 postulants, représentants de partis en place ou sans étiquette. Ils resteront en poste pendant 4 ans comme les 103 représentants élus le même jour, mais cette fois-ci à travers toute la préfecture, à l' Assemblée préfectorale d'Aichi . Ces derniers seront choisis parmi 155 candidats.

L'Assemblée préfectorale est née en 1879, plus de 10 ans avant l'Assemblée Nationale. Le conseil municipal de Nagoya, lui, est né, comme celui de toutes les grandes villes du Japon, en 1889. A l'époque seuls les hommes de plus de 25 ans qui payaient plus de 15 yens (de l'époque)  d'impôts sur le revenu, avaient le droit de vote soit 1% d'une population de 40 millions. A partir de 1925, la condition financière  a été supprimée et en 1945, les femmes ont eu le droit de vote au Japon.
Les enfants des écoles primaires et des collèges (instruction obligatoire) sont invités chaque année à soumettre leurs dessins qui serviront de posters pour la campagne électorale.

L'année dernière il y a eu 1744 posters envoyés pour le concours, parmi lesquels 144 oeuvres ont obtenu différents prix. Voici les 12 premiers prix  (prix  d'or). Il y a eu aussi 20 posters qui ont recu un deuxième prix (prix d'argent).

Des élections : vers une société nouvelle?
Des élections : vers une société nouvelle?
Des élections : vers une société nouvelle?
Des élections : vers une société nouvelle?
Des élections : vers une société nouvelle?
Des élections : vers une société nouvelle?
Des élections : vers une société nouvelle?

Kuritan, pour les élections municipales et Ippyô-kun, pour les préfectorales, vous enjoignent à respecter les principes de 'clarté' et de 'propreté' qui doivent guider le bon déroulement des élections.

Halte aux magouilles financières et autres!

Mise à part la question de la lutte contre la corruption, ce qui peut intéresser les électeurs c' est la présence parmi les candidats aux élections au conseil municipal d'un nombre assez important de femmes ET de représentants de différentes minorités, exactement 29; pas énorme, mais......

Alors, ne nous enflammons pas, il ne s'agit pas de minorités ethniques!

Nous n'en sommes pas là.

Mais il y a néanmoins une volonté de changement.

Parmi les candidates on trouve une mère célibataire dont le programme est axé sur la défense des droits des femmes à de meilleures conditions de travail et d' éducation des enfants: cette infirmière de 30 ans membre du Parti pour les Futures Générations (jiseidai-no-tô) élève seule son fils. Poussée par ses amis elle hésitait à se présenter et a finalisé sa décision il y a moins d'une semaine!

Une autre jeune femme de 30 ans qui se présente sous l'étiquette du parti Libéral Démocrate a expliqué que c'est dans l' expérience professionnelle acquise dans une grande entreprise qu'elle a trouvé la volonté de se présenter; en effet elle n' a jamais compris et accepté que ses supérieures hiérarchiques femmes doivent quitter leurs postes à la première grossesse tant les conditions de travail n'étaient pas compatibles avec une vie de mère.

Les candidates femmes présentent des programmes qui sont fermement axés sur ces préoccupations, le travail, l'éducation et aussi la prise en charge des personnes dépendantes.

Une autre personne qui a beaucoup intéressé les médias est ANMA Yuki qui se présente dans l'arrondissement du centre de Nagoya, Naka-ku:

Des élections : vers une société nouvelle?

Agée maintenant de 45 ans, c'est depuis 7 ans qu'elle milite en tant que femme. Sur l'état civil, elle est encore un homme, mais comme l'explique le secrétaire de la commission électorale, 'il n'y a rien dans la loi qui interdise cet état de faits'.

A Nagoya elle est le porte-drapeau de Proud Life. Cette association a mis en place une ligne d'assistance téléphonique, la 'Hot Line Arc-En-Ciel'  qui fonctionne tous les lundis soirs entre 19h et 22h au: 0120-51-9181

Parmi ses propositions pour le respect des droits des minorités LGBT, il y a une mesure similaire à celle qui a vu le jour dans l'arrondissement de Shibuya à Tokyo:
dans cet arrondissement, les couples de même sexe ont depuis le premier avril 2015 le droit d'obtenir un 'certificat officiel de partenariat'. La mairie quand elle a rendu public sa décision l'a fait avec des mots plutôt forts pour le Japon puisqu'elle a affirmé que :

'une relation entre deux personnes de même sexe est équivalente à un mariage'.

Même si cette mesure ne fait pas loi, mais qu'elle servira d'obigation 'morale' aux personnes, entreprises etc... en relation avec des couples de même sexe, cela sera particulièrement utile pour les formalités concernant la location d'appartements ou, par exemple, quand un des membres du couple est hospitalisé car la plupart des établissements médicaux refusent les visites aux personnes qui ne sont pas de la famille et même de les avertir en cas de décès.


Est-ce que Nagoya est prête pour ce genre d'avancées?

 

Commenter cet article

Mab 06/04/2015 15:45

C'est encourageant tout ça ! C'est pas chez nous qu'on aurait un candidat transgenre... (même si on a quand même fait beaucoup d'efforts aux départementales d'il y a 15 jours, pour proposer une parité totale des candidats)