Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Histoire d'écoles (2): le plus petit village perd son école

29 Mars 2015, 23:35pm

Publié par Baiya

(pour consulter les billets du blog précédent cliquer sur le bouton ci-dessus)

Notre préfecture d'Aichi abrite le plus petit village du Japon:

une superficie de 34, 78 km2, équivalant à 749 fois le Dôme de Tokyo et une population de 116 personnes; voilà Tomiyama-mura.

Ce petit hameau né après la réforme cadastrale de l'ère Meiji avait déjà perdu la plus grande partie de ses terres arables en 1955 après l'ouverture du barrage de Sakuma.

En 2008, les habitants avaient donné leur accord à l'union avec un autre village voisin, espérant préserver le nombre d'habitants, à l'époque de 218 personnes, et surtout l'école unique qui dispensait un enseignement élémentaire et de premier niveau du secondaire aux quelques enfants encore sur place.

Mais la population avait baissé inexorablement et seuls 7 enfants étaient encore inscrits à l'école en ce mois de mars 2015.

 

Histoire d'écoles (2): le plus petit village perd son école

Créée en l'an 6 de l'ère Meiji, il y a 142 ans, l'école de Tomiyama avait bénéficié de nouveaux bâtiments en 1958 quand les habitants s'étaient cotisés pour construire une structure moderne sur 3 niveaux; ils avaient aussi participé physiquement aux travaux en transportant eux-mêmes des rochers qui provenaient de la source de  la rivière en contrebas, pour renforcer les flancs de l'école.

Histoire d'écoles (2): le plus petit village perd son école
Histoire d'écoles (2): le plus petit village perd son école

C'est avec beaucoup de tristesse que tous les habitants actuels du village, les professeurs  et les anciens élèves, soit environ 200 personnes,  se sont réunies ce 28 mars pour la cérémonie de fermeture de l'école,

Quelques jours plus tôt, le 24, avait eu lieu la dernière cérémonie de fin d'année et de remise des diplômes avec les 7 enfants scolarisés dans l'école.

A la rentrée d'avril, c'est en train ou en bus, avec des trajets longs quelquefois d'une heure, que les enfants se rendront dans les différents établissements  qui vont les accueillir.

Si vous voulez en savoir un peu plus sur ce qui se faisait dans cette toute petite école rendez vous sur leur site ICI.

Commenter cet article

Dvorah 30/03/2015 06:48

Trop triste !
En France, certains villages, pour éviter la mort de leur ecole et donc de leur village, font venir des familles nombreuses en les logeant gratuitement ...

Baiya 03/04/2015 05:21

Bonjour Dvorah et merci pour ton commentaire!
Au Japon aussi de nombreux petits villages, pour ne pas disparaître, ont mis en place des politiques attrayantes. Maison et terrain fournis, aide à l'installation etc....
on n'a pas de familles vraiment 'nombreuses' ici, mais certaines municipallités ont eu du succès et d'autres beaucoup moins. En fait, les jeunes qui pourraient être intéressés se rendent compte rapidement des obligations communales qu'il faut respecter; par exemple dans ce genre de villages, l'infrastructure (routes, fossés, maison communale etc...) est maintenue en état par la commnunauté. Il faut donc participer à ces travaux et aussi faire très attention aux relations humaines, beaucoup s'investir.
Au niveau des possibilités professionnelles, si on ne veut pas faire de l'agriculture, elles sont peu nombreuses. Les routes japonaises, et les moyens de transports, à cause de la géographie, ne permettent pas d'envisager de s'installer à proximité d'une ville moyenne pour y travailler et d'habiter en pleine campagne. Si en plus il n'y a plus d'école......c'est un peu un cercle vicieux car de moins en moins de jeunes désirent avoir des enfants.